Posts tagged ‘Burlesque’

2011/02/09

”The voice within”

by lacebutterfly

Il y a eu dans ma vie plusieurs artistes qui ont su m’influencer dans plusieurs volets de ma personnalité, de ma vie et de mes pensées. D’autres ont su m’aider à cerner mes opinions et mes idées, d’autres m’ont inspiré dans des domaines autres tels le chant. Étant une fan de musique et de découvertes, je ne pouvais que combiner les deux pour dénicher des artistes autant controversés que très populaires. C’est ce qui m’amène à vous parler de la talentueuse, de la merveilleuse, de l’extraordinaire Christina Aguilera. Une femme qui m’a beaucoup apporté dans ma vie sans le savoir. Une femme qui m’a beaucoup inspirée vocalement et qui m’a beaucoup apporté de confiance en moi par ses textes. Il n’y a pas une chanson de Christina que je n’aime pas. Elles ont toutes un côté à apprécier et certaines ont un message à véhiculer, mais d’autres ont un côté pour se laisser aller et s’éclater tel que la chanson ‘’Not Myself Tonight’’.

Christina Maria Aguilera est née à New York le 18 décembre 1980 dans le district de Staten Island. Pour faire une histoire brève, son père Fausto Wagner Aguilera est officier équatorien de l’U.S Army et sa mère Shelly Loraine Fidler est enseignante d’origine irlandaise et elle fut un temps traductrice. Je passe maintenant à la partie plus triste de l’histoire, Christina et sa mère seront victimes de violences familiales et Christina quittera le nid familial à l’âge de 6 ans pour s’établir chez sa grand-mère maternelle. Christina vivra tant bien que mal son enfance et on peut très bien ressentir sa douleur dans plusieurs de ses chansons notamment ‘’I’m OK’’, ‘’Oh mother’’, etc. Elle en parlera constamment lors d’entrevues et ne se gênera pas pour parler de son lourd passé. Elle incitera même les personnes qui en souffrent à en parler pour s’en sortir. Christina aura donc un demi-frère du prénom de Mickey et une seule sœur biologique du nom de Rachel.

Voici le lien pour le clip ”I’m OK” : http://www.youtube.com/watch?v=PxeHfB-udlI

read more »

Advertisements
2011/02/06

”Burlesque”

by lacebutterfly

Les années 40 et 50 ont été des années qui m’ont beaucoup inspirées dans plusieurs aspects de ma vie. J’ai toujours aimé le côté grandiose luxueux du burlesque et surtout le côté sexy et sensuel des danseuses des cabarets de l’époque. Comment ne pas tomber amoureux d’un look et d’une façon de danser aussi sexy? Je trouve ça beaucoup plus sexy la façon dont les danseuses s’habillaient dans ce temps là, que les danseuses d’aujourd’hui qui préfèrent se dévoiler dès le premier coup d’œil.  Justement grâce à tout ça, j’ai envie de vous présenter un film qui m’a énormément plus et qui a su me donner le goût et l’envie d’être femme. Je vous parle donc de ‘’Burlesque’’.  Une comédie musicale écrite et réalisée par Steve Antin.

Il y a donc deux actrices principales dans le film dont Christina Aguilera et Cher. Christina qui a su me surprendre par son talent d’actrice, elle qui chante si bien déjà d’avance. Le film ne pouvait me décevoir.

L’histoire se centre sur une période de la vie de la petite Ali joué par Christina Aguilera qui a une voix incroyablement belle et que personne n’a découvert jusqu’à maintenant. Elle décide de quitter la ville suite aux problèmes qu’elle vit dans son emploi. Elle s’établira donc à Los Angeles et réussira à se trouver un emploi dans le The Burlesque Lounge, un théâtre musical très classe dirigée par Tess qui est jouée par Cher.  L’aspect théâtral influencera les futures ambitions d’Ali qui sera alors hypnotisée par les chorégraphies et les costumes des spectacles. Elle fera tout pour pouvoir obtenir une place sur scène. À travers l’histoire Ali tombera amoureuse d’un barman et se liera d’amitié avec une des danseuses de la place.  Avec plusieurs évènements qui se produiront par la suite, Ali réussira à se rendre sur la scène et pourra enfin montrer son grand talent, mais plusieurs malheurs se présenteront un peu plus tard. Je m’arrête donc ici pour ne pas trop dévoiler d’éléments importants.

Je coterai le film 4.5/5, j’ai trouvé ce film épatant, voire hallucinant. J’ai rêvé avec Ali du début à la fin. La magie qui s’en dégage est vraiment à faire rêver et les chansons nous donnent le goût de danser. Par contre, un seul élément m’a déplu et c’est l’effet que l’histoire semble aller un peu vite. Mais pour l’ensemble, le film était très bon. Je le conseille donc à tous.

Il y a l’album ‘’Burlesque’’ qui regroupe toutes les chansons du film. Le disque est exquis. La sensualité que dégagent les chansons est intense.

Fait à part, le film a couté 55 millions de dollars, hors frais de distribution et marketing.  Et grâce à sa popularité, il a rapporté presque 40 millions de dollars en 1 mois d’exploitation dans seulement 7 pays. En date du 24 janvier 2011, le film avait déjà rapporté 70 millions de dollars deux mois après sa sortie. Il faut bien sûr avouer qu’avec deux chanteuses renommées en premier plan, le film avait déjà une très grande publicité et crédibilité.

En conclusion, je dirais de vous louez le film dès maintenant et d’apprécier le spectacle. En étant une femme, je peux dire que ce film redonne un regain de confiance. Le film nous donne envie de danser aussi sensuellement que les danseuses le font. Et que dire des costumes, je suis sans mots. Un film à voir absolument.

Voici le site officiel: http://www.burlesquethemovie.com/

The 40’s and 50’s were the decades that inspired me a lot in many aspects of my life. I have always loved the grand luxurious side of burlesque and especially the sexiness and sensuality of the cabaret dancers of the time. How can you not fall in love with such a sexy look and a way of dancing? I find it much sexier how the dancers dressed in those days than the dancers of today who prefer to unveil everything within the very first glance. Precisely because of all that, I want to present a film that I liked a lot and was able to give me a taste and desire to be a woman. Of course, I am talking about ‘’Burlesque.” It’s a musical written and directed by Steve Antin.

read more »