Milky way/Voie lactée

by Stéfany

Laissez-moi vous parler Cho Shin Sung, mieux connu sous le nom Cho Shin Sei, ou encore, Supernova. Vous savez ce qui est triste là-dedans ? C’est que Cho Shin Sung est leur nom coréen, qui est leur pays d’origine, et que c’est probablement là qu’ils sont le moins reconnus. Cho Shin Sung n’est pas un flop; ils remplissent des stades de 13,000 sièges au Japon, quand même. Mais en Corée, ils font partie des groupes les plus ignorés. Quatre ans après leurs débuts, très peu de gens savent qui ils sont, leur fanclub officiel est minuscule et leur compagnie s’y prend très mal pour les promouvoir. J’ai moi-même un motif pas très remarquable pour les avoir découvert, mais je ne regrette pas de m’être plongée dans cette voie lactée. Ces six stars sont fantastiques.

Cho Shin Sung est sous le label Core Contents Media, de MNet, en compagnie de groupes tels T-Ara, Co-Ed, SG Wannabe ou Seeya. Formé par 6 garçons (Jung Yoonhak, Kim Sungje, Kim Kwangsu, Yoon Sungmo, Song Jihyuk et Park Geonil), le groupe débute en septembre 2007 avec la chanson Hit qui n’a pas autant de succès que prévu par l’attention que les médias avait portée au groupe avant leurs débuts. Un autre problème de management : ils débutent en même temps que SNSD, Big Bang est en comeback… bref, les petits nouveaux, le public s’en fiche.

C’est pourquoi Core Contents va les envoyer au Japon, sous Universal, qui saura mieux exploiter leur talent. Leur technique de promotion : Soyons japonais. Littéralement. Avant de débuter au Japon, les garçons ont appris le japonais et n’ont jamais eu besoin d’interprète, ont subit des transformations capillaires pour suivre la mode japonaise, ont changé leur style de musique pour accroché plus de gens au Japon… et tranquillement, ça a marché. Cho Shin Sei est définitivement le groupe qui a mené, pendant longtemps, la vague Hallyu au Japon, et ils sont encore un des groupes coréens les plus populaires là-bas.

Une chose qu’on remarque chez ces six joyeux lurons est qu’ils sont très versatiles, passage de la Corée exigeante au Japon facile à plaire oblige. Quand vous devenez fans de Cho Shin Sung, vous devenez fans de 6 garçons et de millions de groupes. Des clips de Kpop habituels aux clips de Jpop clichés en passant par leurs essais malheureux pour être viriles, ils ont vraiment tout fait.

Voici deux vidéos de leurs performances; la première en Corée, l’autre au Japon. Qu’ils aient un fanclub quasi-inexistant ou 13 000 fans qui les acclament, ils sourient, et c’est pour ça que je les aime. Ils sont si heureux de faire ce qu’ils font que peu importe ce qui leur arrivera, je vais toujours les supporter. Pour le moment, j’attends leur comeback coréen, qui ne devrait plus tarder, avec impatience.

Let me talk to you about Cho Shin Sung, best known as Cho Shin Sei or Supernova. You know what’s sad about that? It’s that Cho Shin Sung is their korean name, which is their home country, and that’s probably where they are the least known. Cho Shin Sung isn’t a flop; they have concerts in front of 13,000 people in Japan. But in Korea, they’re part of the ignored groups. Four years after their debut, very few people actually know who they are, their fanclub is small and their company just doesn’t know how to promote them. Even I have a bad reason for getting to know them, but I’ll never regret getting into them. These six stars are amazing.

Cho Shin Sung is under Core Contents Media, of MNet, with groups like T-Ara, Co-Ed, SG Wannabe or Seeya. Made of six boys (Jung Yoonhak, Kim Sungje, Kim Kwangsu, Yoon Sungmo, Song Jihyuk and Park Geonil), the group debuts in September 2007 with the song Hit which doesn’t receive the attention that was planned according the the amount of attention the media were giving them. Another management problem: they debuted at the same time as SNSD, Big Bang was having a comeback… the public doesn’t care about the new guys.

That’s why Core Contents ships them in Japan, under Universal, which will promote them better. The trick: Let’s be Japanese. Literally. Before their Japanese debut, the boys learned Japanese and therefore never had to rely on a translator, changed their hair to fit the Japanese trend, made musique that would be appealing to Japanese… and slowly, it worked. Cho Shin Sei was definitely the group that, for a while, lead the Hallyu wave in Japan, and they are still one of the most popular Korean groups there.

One thing that’s easy to notice with these boys is that they change styles easily. When you become a fan of Cho Shin Sung, you become a fan of 6 boys and a million groups. From usual Kpop clips to cliché Jpop videos while trying to look manly and failing, they really tried it all.

Here are two videos of their performances; the first one is from Korea, and the other from Japan. Whether they have a non-existant fanblub or 13,000 fans cheering for them, they smile, and that’s why I love them. They are so happy to be doing what they’re doing that I don’t see myself ever not supporting them. For now I’m just going to wait for their Korean comeback which should be here very soon.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: