Archive for February, 2011

2011/02/23

Boys of Super Space

by Stéfany

Jamais ne suis-je tombée amoureuse d’un groupe aussi rapidement qu’avec Dae Guk Nam Ah. J’ai moi-même de la difficulté à comprendre ce qui s’est passé, cette fameuse semaine où une journée je n’écoutais que leur musique banalement, et l’autre je regardais des vidéos sans sous-titres avec un intérêt extrême. Mais je suis contente que ce soit arrivé, puisque Dae Guk Nam Ah est un groupe formidable. Je vais vous parler du groupe mais aussi de l’avant-DGNA, que je considère une période très importante pour nos chers garçons, et aussi une période que j’affectionne particulièrement (vive les ballades !).

Tout commence dans la compagnie Xing Entertainment. Yoon, Gun, White et Husky forment le groupe Singing in the Rain. Qui sont-ils ? Ils sont, respectivement, Kim Jisang, Shin Gwangchul, Lee Suhoon et Woo Hyunmin. Le groupe a une très courte vie et les quatre membres rejoignent alors la troisième génération de Xing, s’ajoutant à Kevin (maintenant dans U-Kiss) et Zen (Nam Jinhyun). De plus, un petit nouveau pointe le bout de son nez : Kipalang (Jung Jihwan). Ils sortent T-Express avant le départ du groupe de Kevin.

Ici, c’est ce que j’aime appeler la formation de Dae Guk Nam Ah, malgré la présence de Jinhyun pendant quelque temps. Deux nouveaux membres s’ajoutent à Jisang, Gwangchul, Suhoon, Hyunmin et Jihwan : Rising (Park Hyunchul) et Soul (Lee Injoon). Ces huit/sept joyeux lurons formeront pendant un bon moment la quatrième génération de Xing. Quelques MV incluent Memorize, I’ll always be fine, The First Noel, et bien sûr le toujours populaire Hi-Five. Et ce, sans oublier Xing Aria avec Love. Lorsque Jinhyun décide de partir, les garçons ont continué pendant un moment, mais un avenir sensiblement meilleur les attendait.

Dae Guk Nam Ah, de la compagnie Open World, devait compter 7 membres – ceux de la quatrième génération de Xing. Malheureusement, à cause de quelques problèmes, Jisang et Gwangchul ne rejoignirent pas le groupe. Alors que Jisang disparaît peu à peu de la surface planétaire, à ma plus grande tristesse, les garçons parlent souvent à Gwangchul sur Twitter, démontrant ainsi leur amitié.

Dae Guk nam Ah ou The Boss, donc, débute le 4 mars 2010. Le groupe définitif est formé par Suhoon (Mika), Hyunchul (Karam), Hyunmin, Injoon et Jihwan (Jay). Ils sortent le single Admiring Boy mais, comme plusieurs groupes de la troisième génération d’idols, passent assez inaperçus. Ils reviennent en juin avec leur premier mini-album Awake, avec comme chanson titre Stumble Stumble. Les garçons gagnent énormément de popularité au Japon et ils y passeront une bonne partie de leur promotion.

Début 2011, l’annonce de la création d’un sous-groupe formé par Suhoon, Hyunchul et Jihwan est lancée : le sous-groupe se nommera Popsicle et aura des promotions pendant quelques semaines avec le single I will love you until it snows in summer. Ils retourneront ensuite au Japon pour préparer leur début japonais qui est cédulé pour avril.

Leur compagnie poste sur son compte Youtube beaucoup de vidéos des garçons, incluant les Ready Steady Go ou encore le trio de pinces à vêtements, tout cela pour que les garçons soient plus près des fans partout dans le monde.

Bref, comme vous pouvez le constater, ces garçons sont bourrés de talent, et c’est extrêmement dommage que la Corée semble ne pas leur prêter beaucoup d’attention. Ils ont quand même une fanbase solide avec, bien entendu, leur expérience dans Xing mais aussi des nouveaux fans toujours prêts à les soutenir. Dae Guk Nam Ah fighting!

read more »

2011/02/21

Ma nouvelle obsession/My new obsession

by lacebutterfly

Après un petit moment sans article, j’ai bien pris le temps de choisir mon prochain sujet. Une de mes nombreuses obsessions, qui depuis peu de temps, rends mes rêves assez intenses.  Lors de mon premier contact avec ‘’Dexter’’,  je ne le trouvais pas si séduisant et sexy. Je trouvais que son personnage, dans les premières émissions,  manquait quelque chose d’important et qui, je trouve, caractérise un homme : le côté mystérieux. J’ai toujours craqué pour des hommes mystérieux qui cachent quelque chose que l’on cherche à découvrir à tout prix. Au fil du temps, je me suis amourachée de ce côté du personnage qui l’a rendu irrésistible à mes yeux. Je trouve aussi que c’est un bon modèle de courage et de fierté. Il a su combattre la maladie et je trouve ça très courageux. Je parle évidemment du magnifique Michael  C. Hall.

De son vrai nom, Michael Carlisle Hall, il naîtra le 1er février 1971 à Raleigh, en Caroline du Nord. Il suivra plusieurs cours à l’Université de New York et participera notamment à plusieurs pièces de théâtre joué dans cette même ville.

read more »

2011/02/16

Tapioca

by epikbutterfly

White dry tapioca

Surtout connu pour faire partie des menus de desserts de nombreux restaurants asiatiques, le tapioca a plusieurs utilités. Ayant un goût neutre, il est utilisé pour épaissir des soupes et aussi à la préparation de délicieux breuvages appelés ‘thé aux perles’ ou ‘boba’.

Cette fécule vient du cassava (Manihot esculenta), aussi appellé ‘yuca’ ou ‘manioc’, une plante d’origine sud-américaine. Il existe deux type de cassava, dont l’une aux branches verte et une aux branches tirant vers le rouge/violet. Celle aux branches vertes contient une toxine qui requiert un traitement afin de l’en débarrasser. L’ingestion exclusive de  ces feuilles insuffisamment traités et étalé sur plusieurs semaines développe une maladie paralytique appelé la maladie de Konzo.

Qu’il soit en poudre, flocons ou repas, en petits bâton rectangulaire ou perles, le tapioca ne contient aucun gluten et sans protéines. Par contre, la variété la plus retrouvé est sans aucun doute la version perle de cette fécule. Il est possible de la trouvé de diverse grosseur variant entre 1mm à 8mm.

Les flocons, les bâtonnets et les perles doivent être trempés avant d’être cuit afin de les réhydrater. D’ailleurs, ils agissent comme de vrais éponge, absorbant l’eau pour prendre jusqu’à deux fois leur volume de départ. En général, le tapioca est de couleur blanc. Mais il est normal de trouver des bâtonnets et des perles coloré en vert, rose, rouge ou brun pour les billes de tapioca les plus grosses. C’est lors de sa cuisson qu’il devient translucide et c’est avec les plus grosses perles que les ‘boba’ sont préparés.

J’aime le tapioca. Après le gâteau au fromage (dont je partagerai une de mes recettes éventuellement), le pudding au tapioca est mon dessert favoris. Il devient un dessert chaud ou froid selon les goûts et est plutôt simple à faire.

Ce qu’il faut :

1/2 tasse (115g ou 4onces) de petites perles de tapioca. (Je préfère celles dans les épiceries asiatiques. J’avoue n’avoir jamais utilisé celles dans la section dessert des supermarchés. Ça doit venir de mon coté ‘traditionnel’.)

2 tasses d’eau

1 pincé de sel

1 canne de lait de noix de coco

Sucre, sirop de table ou d’érable

Plus ou moins 30 minutes de votre temps

read more »

2011/02/14

Perfection

by Stéfany

(Attention : cet article sera très biaisé. Veuillez pardonner mon pauvre cœur de fangirl)

Super Junior M sont de retour avec 8 membres, et ils arrivent bien vêtus pour partir à la recherche d’un Kim Kibum sauvage perdu dans la toundra.

On souhaite.

Après plus de un an sans nouvelle (pour mon plus grand malheur!) et un leader enfuit dans la jungle chinoise, le meilleur sous-groupe de Super Junior débarque en ville avec un concept qu’Avex Taiwan appelle affectueusement de « noblesse ». Ils ont aussi parlé des éléments, mais encore là nous sommes dans le doute, puisqu’au dernières nouvelles le paradis n’est pas un élément. Le fandom s’entend pour dire que c’est plutôt une adaptation cruelle d’Alice au pays des merveilles ou d’Oliver Twist. Une chose est sûre, à travers tous les concepts, le nœud papillon de Kui Xian ne le laisse jamais.

Mais avec un leader devenant le roi de la jungle quelque part ailleurs en Chine, nos joyeux lapins crétins se retrouvaient 6. Avec la 83 line qui disparaîtra à l’armée, on pourrait penser que SM Entertainment a pensé stratégiquement : envoyons tout le monde en Chine !

Ils ont alors décidé de coller Sheng Min et Yin He au groupe avec un des raisonnements suivants :
1. Gardons Super Junior en vie avec SJM car sans Heechul et Leeteuk ils vont faire un flop total en Corée
2. Aggravons la situation du manque de connaissance en chinois dans le sous-groupe dont le nom signifie Super Junior MANDARIN.
3. BRISONS HENHAE ET QMI, DONNONS-LEUR EUNHAE ET KYUMIN!
Et peu importe la raison, les fans se questionnent énormément.

Malgré un concept vestimentaire qui laisse à désirer et des choix de chapeaux plus que douteux, surtout lorsqu’on considère qu’ils seront sur scène et non au Tibet, les garçons sont tellement parfaits que les fans les plus dévouées sont carrément aveugle devant ces meurtres d’animaux à poil.

La preuve, le titre de la chanson est Too Perfect, ou Perfection. Approprié, n’est-ce pas ?

Révélée au public dans la soirée du 14 février en Chine (ou entre 6 et 8 heures du matin dans notre timezone, Happy Valentine’s Day), les fans se sont arrachés les cheveux devant la haine qu’ils ressentaient pour l’animatrice de radio qui osait parler pendant la chanson. Un fait ressort : le fandom a explosé.

Comme on s’y attendait, notre cher Kui Xian parle le chinois comme si ce serait sa langue natale, si on oublie qu’il ne comprend probablement pas ce qu’il chante. Shi Yuan est toujours le moins doué de la bande mais on l’aime quand même.

Personnellement, j’ai dû passer la journée à paniquer à l’école, n’ayant entendu la chanson que brièvement chez mon amie. Mais après l’avoir écouter plus de trois heures en boucle, je peux donner mon avis.

Objectivement, cette chanson est un désordre incroyable. Je l’écoute et je n’ai aucune idée de ce qui se passe. Quelques voix sont difficiles à différencier à cause des malheureux effets qui étaient probablement inutiles pour la chanson. Le rap final de Hyukjae (ou Yin He maintenant ^^) et de Henry est, selon moi, la meilleure partie de la chanson. Sinon, on a l’impression de n’entendre que Kui Xian. Il a beau être le centre de la photo, le groupe ne tourne pas autour de lui…

Subjectivement… JKSDHFKHGFJHDGDF HYUKJAE JDHSFGKJGFKJDHG RAP DSHJGFKJSEDGFJHDS KUIXIANNNNN DJHGSFKHGJFHG ZHOU MI FUCK ME KSJDHGFKSJHDGFK THIS IS PERFECTION.

(sinon, j’attendrai patiemment le MV, et le mini album. D’ailleurs, deux chansons du mini sont composées par Zhou Mi et Henry ❤ Koala et Mochi, meilleur duo <3)

read more »

2011/02/10

Mon drame / My drama

by Stéfany

Situation : S’il y a bien une chose qui est claire avec moi, c’est que je n’aime pas les dramas. Vous me direz qu’il suffit de chercher la perle, et croyez-moi, j’ai cherché. Si vous saviez le nombre de dramas que j’ai tenté de regarder, sans succès car après le premier épisode j’avais envie d’assassinat… Alors dans cet article, j’ai décidé de vous parler des deux seuls dramas qui ne m’ont pas tellement donné envie de jeter mon ordinateur par la tête des personnages. Et non, ce top 2 n’incluse pas You’re Beautiful.

Situation : If there is one thing about me that’s clear, it’s that I don’t like dramas. You’ll tell me I have to find that one pearl, and trust me, I did look for it. If only you knew how many dramas I tried to watch without any success because I had murder thoughts after only the first episode… So in this article, I decided to talk to you about the only two dramas that didn’t make me want to throw my computer at the characters’ heads. And no, this doesn’t include You’re Beautiful.

read more »

2011/02/10

Des filles colorés/Colorful girls

by epikbutterfly

Pour commencer une petite série d’articles sur les groupes féminins, laissez-moi vous dire tout de suite que je n’ai jamais été une fanatique des voix de femmes. Encore moins lorsque mes premières expériences de voix féminines asiatiques ont été des chanteuses de pop japonais à la voix très aigue. Amoureuse de voix telles que Tarja Turunen ou Fiona Apple, je n’étais vraiment pas certaine de pouvoir m’adapter au pop coréen féminin.

Comme partout dans le monde, les chaînes de télé de la Corée du Sud ont offert à sa population divers spectacles pour célébrer la fin de l’année. C’est en regardant le concert de MBC Gayo Daejun 2010 que j’ai appris à apprécier certains groupes féminins qui, avant de voir ce concert, ne m’attiraient pas du tout. En voyant la prestation de Rainbow, un groupe coréen de DSP Entertainment, composé de 7 jeunes femmes agées entre 19 et 22 ans, je me suis ouverte à un autre monde.

C’est en novembre 2009 que le groupe de filles (Kim Jae Kyung, Oh Seung A, No Eul, Jung Yoon Hye, Kim Ji Sook, Cho Hyun Young, Go Woo Ri)  fait ses débuts. Ayant sorti une bande annonce pour promouvoir leur premier single ‘Gossip Girl’ le mois précédent, le groupe a sortit son premier mini album le 14 novembre.

read more »